Commençons par le commencement ! Juvia’s Place qu’est ce que c’est ? Une marque créée il y a quelques années par Chichi Eburu. D’origine Africaine, elle a voulu retranscrire l’art et la culture africaine dans les cosmétiques. Les fards sont donc une explosion de couleurs, et de pigmentation.

The Nubian est une des premières palettes, qui se caractérise par ses nuances bronze / doré. Non sans rappeler les couleurs de l’Egypte et de sa reine Nefertiti, présente visuellement sur le packaging.

Chichi Eburu a commencé sa marque avec 2 000$ en poche, comme quoi rien est impossible !

 

Après une courte présentation, passons à la palette ! Toutes ses palettes se composent de la même façon. Pour retrouver un prix largement abordable, il n’y a pas de miroir ni de pinceau. Le packaging est en carton, qui coïncide parfaitement avec l’état d’esprit de sa marque. Ca peut être un inconvénient pour certain, personnellement je n’utilise jamais les miroirs ni pinceau des palettes.

Passons aux couleurs…

The Nubian est composée de 12 fards dont 4 mats, le reste est satiné / pailleté. Des tons chauds, aussi bien portable en journée qu’en soirée. Ce sont des nuances neutres, cette palette est un indispensable à avoir dans toutes les coiffeuses.

Cette palette est faite pour toutes les carnations. Comme on peut le voir sur les swatches, les fards sont intenses et lumineux. Des couleurs parfaites pour toutes les saisons.

Il n’y a pas tant de chute que ça, l’inconvénient du carton, c’est comme pour les palettes Colourpop, le carton se teint avec la pigmentation des fards.

Les satinés / pailletés ont limite une texture crémeuse, les mats sont très corrects, facile à estomper. Peu de produit suffit pour une excellente pigmentation.

Passons au prix…

Le site Juvia’s Place livre en France, mais vous pouvez facilement l’acheter sur BeautyBay qui est un site anglais donc pas de douane, les frais de port sont offerts. Vous la retrouverez au prix de 34€60, ce qui est largement abordable quand on voit que les Naked d’Urban Decay qui, a mon sens, sont moins pigmentées et en coute 50.

 

J’espère que cette revue vous aura plu, on se retrouve très vite, en attendant…

EnregistrerEnregistrer